L'école d'autrefois - Les flaneries de Beyna

Les flaneries de Beyna
Aller au contenu

Menu principal :

L'école d'autrefois

L'ecole d'autrefois dans son cadre authentique Marchais 02350 ( Mon ecole )

La loi Guizot du 28 juin 1833 permet le développement de la scolarisation en imposant aux communes d'au moins 500 habitants d'entretenir une école primaire élémentaire de garçons. Dès cette date, l'état propose des plans types d'architectes accompagnées de devis. Ainsi entre 1833 et 1848, 14000 écoles voient le jour.
Pour imposer l'éducation et montrer son importance et sa nécessité, il faut construire un batiment de prestige au centre ville.
Victor Duruy, ministre de l'instruction publique adopte en 1867, les mêmes règles pour la réalisation des écoles de filles, désormais obligatoires pour toutes les communes de 500 habitants.
Il faut attendre les lois de Jules Ferry,
ministre de l'instruction publique, en 1881, pour que l'école devienne gratuite et obligatoire pour les enfanrs de 6 à 13 ans, puis laique en 1882.






Mon école à Marchais dans un petit village français,

Situé dans le département de l'Aisne et la région des Hauts-de-France (anciennement Région Picardie). Ses habitants sont appelés les Marchaisiens et les Marchaisiennes.
La commune s'étend sur 15,3 km²
Marchais est situé à 3 km au sud-est de Liesse-Notre-Dame la plus grande ville des environs.



Je suis entrée dans cette école en 1959 à l'age de 6 ans


(Il y avait classe toute la journée sauf le jeudi et le dimanche.)
       

   






< Retour                        Suite page 1




                                                                          

 

            

 
Retourner au contenu | Retourner au menu